Arrêté du 5 janvier 2012

Entrée de l’apnée dans l’arrêté. Non pas en termes de prérogatives, d’aptitudes, de niveaux de pratiquants et d’enseignants, ni en termes d’organisation de palanquées, mais uniquement en termes de sécurisation de la pratique.

En clair, il s’agit de l’obligation réglementaire de présence d’un plan de secours, d’un moyen de communication, du matériel d’oxygénothérapie, d’eau douce, d’une couverture isothermique, et de fiches d’évacuation. Toutefois, pour une activité ne dépassant pas 6 mètres de profondeur (comme la majorité des pratiquants en randosub), l’obligation disparait. En revanche tous les apnéistes sont concernés (y compris ceux ne dépassant pas 6 mètres) par les dispositions d’hygiène (voir paragraphe parlant de la désinfection des tubas et détendeurs).

http://apnee.ffessm.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=247:arrete-du-5-janvier-2012&catid=40:niveaux&Itemid=55

FICHE_Evacuation_Apnee

Plan de secours – Section apnée du TPMulhouse

Feuille_Palanquee_Apnee

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑